Et pour en apprendre plus sur les abeilles …

Dans cette page (encore en construction), vous trouverez le compte-rendu de quelques-unes de nos conférences de ces dernières années

« Observations au trou de vol », par Renaud Delfosse

Au trou de vol : que pouvons-nous observer pour glaner des informations sur l’état d’une colonie avant même d’ouvrir une ruche ?  Une bonne observation extérieure de nos abeilles nous permet d’effectuer un diagnostic rapide sans les déranger: en observant la façon dont elles volent, en écoutant le bruissement de la grappe, en surveillant le cadre-témoin.

Conférence « Au trou de vol »

« Chelifer, stratiolaelaps et autres anciens alliés des abeilles » par Charles Schramme »

Avant que l’homme ne cantonne les abeilles dans des ruches standardisées, elles vivaient blotties dans des arbres creux en harmonie d’autres habitants des forêts. Co-locataires, ces insectes, acariens et champignons ont joué un rôle positif  très actif pour les abeilles ! Est-il possible de les ré-inviter dans nos ruches actuelles ?
Charles Schramme vous propose de faire le point à l’aide d’images et d’exemples pratiques et concrets.

Conférence « Chélifer, stratiolaelaps, etc »

« Erreurs à ne pas commettre », par André Fontignie.

Les cours, le conférences et les livres d’apiculture regorgent de recommandations de ce qu’il convient de faire pour bien élever nos abeilles. Mais il y a aussi des erreurs qui peuvent être graves de conséquences, et il n’y a pas que les débutants qui en font !

Quelles sont les erreurs les plus importantes et les plus courantes que nous devons absolument éviter?

Fautes_à_ne_pas_commettre_V1 p1-50
Fautes_à_ne_pas_commettre_V1 p51-100
Fautes_à_ne_pas_commettre_V1 p101-150
Fautes_à_ne_pas_commettre_V1 p151-198

Essaimage artificiel – Formation des essaims artificiels – Division des colonies

La formation d’essaims artificiels est une pratique indispensable pour lutter contre la perte d’essaims naturels, ainsi que pour pallier aux pertes de colonies hélas beaucoup trop nombreuses. Et si nous sommes chanceux, ces essaims nous permettront d’aider un autre apiculteur débutant ou sinistré ! Mais quand et comment former ces essaims artificiels ? Notre récolte de miel sera-t-elle perdue ? Quel matériel nous faut-il ? Faut-il rechercher la reine et comment le faire ?

Voici toutes des questions auxquelles Guy Séressia nous a répondu d’une façon concrète et pragmatique selon son habitude, lors de sa conférence du 22 mars 2015. Il nous a montré une technique qui est le fruit de son expérience, de celles des anciens et en particulier de Joseph Pirenne.

Compte-rendu de la conférence à lire dans nos Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement du 11/04/2015
L’ouvrage de référence de Joseph Pirenne: L’apiculture des abeilles (PDF)

NB: Il existe également des méthodes encore plus simples d’essaimage artificiel sans recherche de la reine;

En voici 3 extraites du cours du Professeur Daniel Vallot – (Syndicat Apicole Départemental de Saône Et Loire – 2008)
http://apiculture71.free.fr/materieltechnique/notecours_essaim.pdf