Aider les abeilles

Comment aider les abeilles ?
Accueillir les abeilles au jardin !

Nous le savons tous : les insectes pollinisateurs ont un rôle essentiel dans notre environnement. Mais ils connaissent aujourd’hui un déclin important dans de nombreuses régions du globe, et particulièrement en Wallonie: 40% de mortalité de colonies chaque année deviennent malheureusement une statistique banale !

Tout le monde ne peut cependant pas accueillir des abeilles mellifères dans son jardin: il faut un espace suffisant pour ne gêner ni votre famille, ni les passants, ni les voisins. Il faut également  pouvoir consacrer suffisamment de temps à sa passion pour devenir apiculteur et pratiquer ce hobby correctement (voyez nos Conseils pratiques si vous souhaitez devenir apiculteur). De plus, une densité excessive d’abeilles mellifères ne serait pas souhaitable.

Mais il est 3 choses que tout un chacun peut faire pour aider les abeilles dans son jardin:

  • aménager son jardin pour y accueillir les abeilles sauvages et les bourdons
  • planter, semer et laisser se développer une masse de plantes mellifères et pollinifères, au bénéfice de toutes les abeilles.
  • supprimer l’usage des pesticides et des engrais chimiques: jardiner au naturel.

Pensez donc à offrir le gîte aux abeilles sauvages et aux bourdons dans votre jardin. C’est absolument sans risque, cela n’exige aucune taille minimale, cela peut se faire aussi bien en ville qu’à la campagne.

Vous pouvez confectionner des nids à insectes pour les héberger; c’est une activité ludique à réaliser facilement avec des enfants de tous âges. Un grand nid à insectes (comme celui du rond-point Maya à Grez-Doiceau) est très bien dans un but pédagogique, mais dans votre jardin, vous pouvez réaliser plusieurs petits nids et les y disperser en veillant à ce qu’ils bénéficient toujours d’un maximum de soleil.

Rond-Point Maya - Grez-Doiceau

Proposer un habitat aux abeilles: le rond-point Maya à Grez-Doiceau; un gîte d’une telle taille a surtout un but pédagogique

Vous pouvez aussi et surtout conserver une partie de votre jardin à l’état naturel et y aménager des habitats favorables aux abeilles sauvages. Les abeilles sauvages nichent en effet pour la plupart individuellement dans une multitude d’endroits différents: tiges creuses, orifices creusés dans le bois mort, microcavités creusées dans le sol (et ici les exigences varient selon les espèces: sol plat ou en pente, terrain sablonneux ou argileux, gravier, …). Quelques mètres carrés suffisent déjà !

Les andrènes font leur nid dans le sol; elles sont actives de mars à mai et butinent principalement les fleurs de saules (H. Bellmann, Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis d’Europe)

A proximité de leur lieu de nidification, les abeilles et tous les insectes butineurs ont absolument besoin d’une grande variété de fleurs qui leur fournissent le nectar et le pollen, qui sont la base de leur alimentation (le nectar est le jus sucré produit par les fleurs pour attirer les insectes, ce sont des glucides; le pollen est la poussière fécondatrice des fleurs, l’élément mâle transporté par les abeilles d’une fleur à l’autre, c’est un apport en protéines). Pour les favoriser, plantez donc en abondance dans votre jardin des arbres, des arbustes et des plantes mellifères et pollinifères.

Il est inutile d’attirer les abeilles dans votre jardin si vous les empoisonnez quand même avec toutes sortes de pesticides: insecticides, herbicides, fongicides, etc. Pensez que ces produits sont aussi néfastes pour votre santé et celle de vos enfants, et que leurs effets mettent longtemps à disparaître, même si la publicité tente de vous faire croire le contraire. Alors renoncez à leur usage et tentez l’expérience d’un jardin au naturel.

Un jardin fleuri pour les abeilles

Fournir pollen et nectar aux abeilles, sans pesticides: pour un jardin abeilles admises

Vous trouverez nos conseils concrets pour aménager votre jardin en faveur des abeilles et des listes de plantes conseillées sur notre page Des fleurs au jardin, pour les abeilles

Si vous êtes enseignant,

sachez que nos apiculteurs participent volontiers à des animations ‘abeilles’ dans les écoles de la région de Wavre; nous avons rassemblé et réalisé un matériel didactique qui est mis à la disposition de tous; voyez notre page Dossier pédagogique. N’hésitez pas à prendre Contact avec nous si vous souhaitez une animation personnalisée dans votre école.


Références; pour en savoir + sur les pollinisateurs, leur déclin et les moyens d’y remédier

Un livre très intéressant: ‘Les insectes au jardin, en quête d’un jardin écologique‘, d’Eric Grissell. L’auteur nous recommande d’accroître au maximum la diversité végétale dans le jardin; celle-ci permettra d’accroître le nombre et la variété d’insectes et autres petits animaux présents dans le jardin, et ainsi d’accéder à un équilibre sans dégâts trop importants à ces plantes qui nous importent tant.
En voici un petit résumé: Les insectes au jardin

Ecowal: un site qui a pour but d’apporter un maximum de conseils pour la réalisation d’aménagements favorables à la biodiversité: jardins des particuliers, abords d’entreprises, parcs publics, … La rubrique Boite à Outils permet de télécharger plusieurs guides très intéressants et notamment:

    • « Un jardin pour les abeilles sauvages » : cette brochure est le résultat d’une collaboration entre 3 universités belges (ULB, UGent, UMons) et Apis Bruocsella. Elle répond à de nombreuses questions comme ‘Combien il-y-a t’il d’abeilles en Belgique ?’, ‘Quelles espèces puis-je trouver dans mon jardin ?’, Comment construire un nid pour les abeilles sauvages ?’, ‘Quelles plantes puis-je planter pour favoriser les abeilles sauvages ?’, ‘Que puis-je faire pour enrayer leur déclin ?’.
    • « Vers un fleurissement favorables aux pollinisateurs »: après une première partie sur nos principaux pollinisateurs et la façon de les protéger, la manière de créer et d’entretenir un jardin ou un parc favorable aux pollinisateurs, cette revue décrit 100 espèces de plantes ornementales qui apporteront une certaine diversité de plantes nourricières vivaces, tout au long de la saison, dans le but de contribuer durablement à une meilleure santé des pollinisateurs de nos régions

Voyez aussi les  Conseils au Jardin d’Adalia: une foule de bonnes idées pour apprendre à jardiner en respectant la nature.

Sur le portail de la biodiversité en Wallonie:

 

Bruxelles:

    • Sur le portail de Bruxelles-Environnement, la page Abeilles sauvages permet de télécharger plusieurs documents intéressants, notamment le ‘Folder d’identification des espèces’ présentes à Bruxelles, ‘ Quelques abeilles sauvages de Bruxelles’ (7) et l’excellent document ‘Sur la coexistence entre l’abeille domestique et les abeilles sauvages’

Le rapport du groupe de travail de l’UNEP (United Nations Environment Program) sur les “affaiblissements, effondrements et mortalités des colonies d’abeilles » (en anglais):  Global_Bee_Colony_Disorder_and_Threats_insect_pollinators.pdf

Stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030: Ramener la nature dans nos vies: un rapport de la Commission Européenne particulièrement lucide et volontaire pour la protection et la restauration de la biodiversité en Europe et dans le Monde (2020)