Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (03/04/2021)

Note d’Oncle Max – 3/04/2021

Pourquoi déjà parler d’essaimage et de la mise en place de la première hausse ? Trois observations de ces deux derniers jours, en plus de savoir que nous avons eu les jours les plus chauds de mars depuis l’existence de la station météorologique d’Uccle :
1. Lors de la première visite de printemps au RT, nous avons observé plusieurs colonies (fortes) avec déjà du couvain de mâles. Des faux-bourdons sont déjà nés. Ce qui est précoce.
2. Plusieurs colonies ont 5 cadres de couvain.
3. En quelques jours, nous avons eu une explosion des floraisons de saules cendrés, prunelliers, pruniers, cerisiers, merisiers, certains érables, pissenlits et autres plantes mellifères.
Un autre élément d’expérience qu’il est bon de se rappeler : souvent les essaimages ont lieu après un confinement de plusieurs jours (souvent pluvieux et frais) qui suit une période de miellée intense (temps chaud et ensoleillé). C’est ce qui nous attend pour la prochaine quinzaine.
Ceci étant, pour les colonies fortes et populeuses avec suffisamment de réserves, il existe un risque d’essaimage après le 14 avril si les températures remontent au-dessus des 16°C à 18°C et combiné à un temps ensoleillé.
Si des cadres de cire gaufrée ont remplacé des partitions ou des vieux cadres, les abeilles cirières seront occupées et freineront une tendance à la fièvre d’essaimage. C’est ce que nous avons fait au RT.
Dans le cas contraire, avec des colonies fortes et populeuses, on pourrait envisager de mettre une hausse avec des cadres bâtis car la quinzaine sera trop fraîche pour inciter les cirières à construire des cadres de cire gaufrée. C’est un risque calculé car on pourrait refroidir la colonie. Mais, d’autre part, sans cette augmentation de volume, on risque également un essaimage précoce.
Pour une de mes colonies (la plus forte/populeuse), j’ai opté pour cette hausse avec cadres bâtis. Je pense remettre le plateau sous le plancher grillagé pour les quelques jours où les températures nocturnes friseront le 0°C (dimanche soir à mercredi soir) afin de limiter le risque de refroidissement de la colonie.
Lorsque vous recevrez cette information, il sera presque trop tard pour intervenir car les températures vont déjà chuter très sensiblement dans la nuit de dimanche à lundi. Désolé mais nous n’avons pas encore mis en place un système d’alerte pour ce cas particulier.
Avec les changements climatiques, il faudra être d’autant plus réactif avec les prévisions météorologiques changeantes avec plus d’amplitude.
Il est conseillé de vérifier régulièrement les prévisions à 14 jours telles que celles de meteoblue.com : https://www.meteoblue.com/fr/meteo/14-jours/beauvechain_belgique_2802483

Très bonne fête de Pâques à toutes et tous.

Les comportements des abeilles à l’intérieur de la ruche: aperçus d’une analyse vidéo à long terme

Une information transmise par notre collègue apiculteur Charles

Ce 17 mars, Paul Siefert, Nastasya Buling et Bernd Grünewald ont publié cette étude en accès libre sur le site de Plos One.

Les comportements de l’abeille à l’intérieur de la colonie sont cachés à la vue et, jusqu’à récemment, principalement décrits par des textes et des dessins, auxquels manque la dynamique d’images animées. Dans cette étude, les auteurs fournissent une source étendue de matériel vidéo, qui offre une vue en tout gros plan du comportement de l’abeille à l’intérieur des cellules; notamment du stockage du pollen et du nectar dans les cellules, les soins du couvain et la thermorégulation, les pratiques hygiéniques comme le cannibalisme, le toilettage et le nettoyage. L’étude révèle des processus qui n’ont jamais été publiés auparavant comme le rare nourrissement bouche-à-bouche des nurses vers les larves .

Stockage, nurserie et cannibalisme : au cœur des taches ménagères de l’abeille dans de fascinantes vidéos, un aperçu de l’étude sur gurumed.org

Honey bee behaviours within the hive: Insights from long-term video analysis, l’étude complète sur PLOS ONE

PS: cette étude est très riche et complète; si certains apiculteurs veulent en faire des compte-rendus plus détaillés, ils seront les bienvenus

Joyeuses Pâques à tous !

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.